programmation 2018/2019

En 2019 Bernard Bruel chante Brel l'immortel le 31 août.Une poésie parlée et chantée constituée des mots de Brel. Plus qu’un spectacle, une pléiade de la pensée de l’homme qui entre flamand et wallon, ne prendra le risque de perdre la langue de Molière, afin de vous conter Mathilde comme une Marquise. Bernard Bruel à travers son miroir, c’est Brel dont le reflet transforme le souvenir en devenir. Fermez les yeux, sa voix, son timbre, sa pensée, son souffle, son désir de vivre, et son amour des femmes dont le port d’Amsterdam ne sont qu’une plainte que les marins chantent encore, pour le Brel et Le Bruel qui ont su et savent que le con n’est pas forcément celui qui est beau à la fois !!
Bernard B. C’est comme dirait Audiard « Un respectueux » de l’œuvre du « Grand », il te chante un héritage de la poésie de celles dont les mots tirent les larmes comme un opéra où aux premiers temps de la valse , « Carmen » bat la mesure, quand Paris a oublié de pleurer sur le chant de l’émigré qui les a tant apprivoisé.
Bernard Bruel, un talent depuis plus de 30 ans et c’est vrai qu’on a envie de lui offrir plus que des gouttes de pluie à la fin de son spectacle, car et il est bien plus présentable « comme disent ces gens là » de tout de qui est périssable.